defi ste catherine chez ella babouchka……….

La fête de la Sainte-Catherine

L’article suivant illustre comment on percevait la fête de la Sainte-Catherine au début du XXe siècle. Nous le reproduisons, sans changer un seul mot (des explications que nous avons ajoutées sur le vocabulaire sont mises entre crochets), d’après le texte du quotidien La Presse du 25 novembre 1906, jour de la Sainte-Catherine:

La Sainte-Catherine, au Canada, c’est la fête des jeunes filles, celle des vieilles aussi; car, comme les premières, elles sont des fleurs charmantes avec cette légère différence qu’elles se sont un peu étiolées sur leur tige, enfin, le jour de Sainte-Catherine, c’est un petit jour de l’an.

Or, ce jour-là, c’est grand gala pour la marmaille; ce jour-là, on pardonne un peu partout, on se rapproche des siens, on oublie, on fait ripaille, on se barbouille de tire, on chante et on s’aime d’avantage; en un mot, on est plus normand, plus breton, plus picard, c’est-à-dire, beaucoup plus français.

À la campagne, la coutume est mieux conservée que dans les grandes villes.

Dans les familles, on se réunit entre voisins. Des fricots [ragoût, par extension, mets, repas] formidables sont organisés de longue main. De bons plats de ragoût, succulent, épaissi à l’amidon, du pain de ménage, des pommes fameuses, ornent les tables, autour desquelles les convives s’asseyent.

Ce jour-là, on donne des petites soirées ou l’on danse, et comme on ne veut pas “coiffer sainte Catherine” [cette expression signifie ne pas avoir de mari], les belles jeunes filles ont plus de tendresse; les idylles vont grand train; on se fiance, et le dimanche suivant, le prône de monsieur le curé est chargé de nombreuses publications de bans.

Dans notre pays, tant que nos belles jeunes filles auront le caractère harmonieux comme les lignes, l’âme profonde et douce comme leurs yeux, le coeur jeune et délicat et tendre comme leur vingt ans, le nombre de vierges tardives sera petit, et les honnêtes gars canadiens, au lieu de fuir, ne chercheront qu’à tomber dans l’embuscade idillique (avec une “i”!) ou le bonheur se tient discrètement caché.

Publicités

13 réflexions sur “defi ste catherine chez ella babouchka……….

  1. BONJOUR MA DOUDOU TRES INTERESSANT TON BILLET…..JE TE SOUHAITE UNE AGREABLE JOURNEE DE MERCREDI ET TE REMERCIE DE TON PASSAGE POUR MON SNYPER JE SUIS TERRIBLEMENT TRISTE JE T’EMBRASSE A BIENTOT XXXXX

  2. oh! c’est magnifiques ma tite momo merci et merci aussi pour cet article sur la fête aux canada, je ne savais pas vos coutume
    je te souhaite une bonne journée et t’envoie des gros bisous

  3. ah que j’aime ces explications ! Tu vois, à vous lire vous, nos cousins de si loin, on est fier d’être français ! On oublierai de l’être parfois, quand tout va mal, quand on sombre dans la routine et puis, il suffit de savoir que les traditions que nous avons oubliées perdurent chez vous et le soleil est dans mon cœur ! Bisous Momo.

  4. J’ai trouver ca intéressant lire sur la ste catherine .. chez nous on a jamais vraiment souligné cette fete quand j’étais jeune a part les kiss bien entendu .. mais depuis qq années ca passe vraiment inappercu enfin chez nous
    bisous

  5. Et pourquoi l’embuscade idillique avec une “i”..
    La tradition de Sainte Catherine remonte au Moyen âge. A l’époque, les filles de 25 ans qui n’étaient pas encore mariées revêtaient des tenues et des chapeaux extravagants et se rendaient en cortège devant une statue de Sainte Catherine pour la parer de fleurs, rubans, chapeaux … Elles coiffaient Sainte Catherine dans l’espoir de trouver un mari !
    Elles allaient au bal et celles qui voulaient trouver un mari se mettaient un chapeau complétement fou sur la tête. Elles y accrochaient des objets jaunes et verts pour se faire remarquer.

  6. tes créas sont très belles… de plus en plus… tu es inspirée… c’est bien .. ça passe un moment et puis c’est sympa à regarder…

    merci d’être passée… mon tit coeur va un peu mieux.. la fièvre est tombée … c’est mieux sans…

    gros bisous

  7. Bonjour MOMO et moi je n ai pas eu droit à mon hommage je suis caterin le bon samaritain lol , j ai aussi mon chapeau mais en forme de chocolat lol tu ne veux viens chercher ,, j arette mes betises gros bisous bernard

  8. Ta créa est superbe Momo!!! Merci de si bien nous raconter comment était cette coutume à l’époque mon amie!!!
    Bon vendredi et bon week-end!!
    Gros bisous xxxx

  9. vole, vole l’amitié, une étoile brille, douce amie, merci de venir me déposer,
    un joli message, tendre passagère d’un espace , merveilleux pour les yeux
    je te remercie de nous faire rêver par tant de poésie amélie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s