un cadeau de mon amie karo carole

 

j`ai la visite de ma fille Chantal

  serai plus présente Lundi

 

bisanim 02

Publicités

defi chez Pat jeux de cartes et aussi..

PRIÈRE POUR MON ORDINATEUR

À chaque nuit que Dieu apporte,
quand je me repose au lit,
une petite prière trotte
sans cesse dans mon esprit.

 

Dieu… bénis ma mère, mon père
et tous mes enfants aussi.
Bénis mon épouse, leur mère…
Et protège-les aussi.

Mon Dieu, je veux demander
sans vouloir te faire fâcher…
Eh bien, tu sais, mon ordi…
veux-tu le bénir aussi?

Je sais qu’il n’est pas banal
de bénir un bout de métal,
mais laisse-moi t’expliquer…
puisses-tu alors décider.

Tu vois, cette petite boîte
contient plus qu’il n’y paraît…
C’est comme une grande foire
Où mes amis m’attendraient.

Il y en a, c’est certain
auxquels j’ai serré la main,
D’autres restent sans visage…
dans mon esprit, une image.

Tous les amis apprécient
tous ces mots que l’on se dit,
et c’est par l’ordinateur
que l’on va où ils demeurent.

Je les connais par la foi
qui te fis connaître, Toi.
Mais une des joies de la vie,
C’est l’amitié qui grandit.

Dieu, à travers tous tes rôles,
prends une minute par jour
pour bénir ce bout de tôle…
qui contient autant d’amour.

(Auteur inconnu)

 

 

petite blague ………..

 

 

 

 

Une femme passe devant une animalerie quand elle entend un perroquet s’exclamer :

« Eh, madame, ce que vous êtes laide ! »

 Furieuse, elle poursuit sa route.

 Sur le chemin du retour, elle passe de nouveau devant l’animalerie et entend le perroquet répéter :

 « Eh, madame, ce que vous êtes laide ! » Outrée, elle entre dans le magasin pour se plaindre.

 Le commerçant s’excuse abondamment et promet que plus jamais son perroquet ne dira cela.

 Le lendemain, délibérément, elle passe devant l’animalerie pour mettre le perroquet à l’épreuve.

 « Eh, madame, dit l’oiseau.

– Oui ? fait la femme.

– Tu me comprends, » dit le perroquet.

   

BON APRES MIDI

bonne journée a vous ……………

 

Violon

1. Comment parler de lui, vous raconter sa vie?
Comment vous parler du bonheur et des joies du coeur?
Moi qui l’ai bien connu, je suis un peu perdue
Mais quand je pense à lui depuis qu’il est parti:

 

J’entends son violon qui joue des airs d’autrefois pour moi.
J’entends son violon partout et j’entends sa voix.

2. Il me dit: « Ne pleure pas je suis là tout près de toi
Et quand tu souris, moi je souris aussi. »
Que j’ai tort ou raison, je vendrai la maison

Je veux rien effacer, car je dois au passé
De bien beaux souvenirs.
Mais je me sens fragile comme une petite fille.
J’ai besoin d’un ami et j’ai peur de la nuit.

3. Il me dit: « C’est beau chez toi, je vais bien
Et j’ai pout toi une autre maison, je sais qu’elle te plaira.

4. Il me dit: « Ne pleure pas, va plutôt voir tes amis
Tu dois t’amuser et boire à ma santé. »

5. Et au paradis, je sais, les anges sont fiers de lui
Au son du violon ils apprennent à giguer…

merci Michele Richard pour cette belle chanson en

l`honneur de ton papa

Tit Blanc Richard



 

**

bonjour mes copinets…………

J’ai écrit ton nom …
Sur un morceau de papier…
Mais, par accident,

 j’ai perdu le papier.

 

J’ai écrit ton nom…
Dans ma main…
Mais, quand je me suis lavé(e) les mains,

 il n’était plus là.

 

J’ai écrit ton nom …
Sur le sable..

.
Mais, la vague l’a effacé.

 

J’ai écrit ton nom…
Sur la neige…

  

Mais, le soleil l’a fait fondre.

 

J’ai écrit ton nom…
Dans mon coeur…


Et il y restera gravé pour toujours!!!

 

aimer

plus fort que moi faut que je vienne vous voir !!!!

Peu importe c’que tu donnes à une femme, elle le rendra meilleur!! Donne lui du sperme, elle te donnera un bébé, donnes lui une maison, elle en fera un foyer, donne lui de l’épicerie, elle fera un bon repas, donnes lui un sourire, elle te donnera son coeur, elle multiplie et élargie ce… qu on lui donne donc si tu lui donne de la merde elle risque de te faire chier ♥♥♥………….

une pause s`impose …

VOILA !!!

Le blog c’est un peu le miroir
Où mille vies se reflètent
Où les mots jouent de leur pouvoir
Sur la grande toile qu’est le netLe blog, c’est comme un planisphère
L’esprit qui s’en va en voyage
Mais qui n’a pour toute frontière
Qu’un clic qui va de page en page

Le blog efface l’âge et l’espace
Aucun mépris, fi de la couleur
On est tous égaux, face à face
Avec nos mots, nos maux, nos cœurs

Le blog a un gout de liberté
Qui que l’on soit et d’où qu’on vienne
La porte n’est jamais fermée
Et personne qui nous retienne

Le blog, c’est aussi un endroit
Où l’on se repose un instant
Avant que la vie reprenne son droit
Et son tourbillon incessant.

 

 

en ce moment le blog me semble une corvée

dond je me retire….

pour un certain temps 

un jour

quatre jours

une semaine

un mois

franchement je ne sais pas